La lettre du Vigneron - Octobre 2014

Publié le vendredi 01 mai 2015 à 18:33

La saison des vendanges se termine et nous avons le grand plaisir de vous annoncer un millésime 2014 d'exception. Un printemps et un été particulièrement pluvieux entrainèrent plusieurs traitements contre le mildiou et l'oidium de la vigne: les deux maladies redoutées des vignerons.

Plusieurs passages de labour et un fastidieux travail de piochage exécuté manuellement ont été nécessaires pour lutter contre les mauvaises herbes depuis que le domaine Delaporte a abandonné les désherbages chimiques dans ses vignes.

Fin août, le soleil revenait sur le vignoble et se prolongea en septembre; six semaines sans pluie pendant lesquelles la chaleur a fait mûrir les raisins, concentrant les sucres et les acidités au maximum.

Les vendanges ont débuté le mardi 23 septembre et se sont terminées le samedi 4 octobre. La moitié du vignoble a été vendangée manuellement, en priorité tous les raisins rouges de pinot noir (ramassés en petites caissettes et triés à la main sur une table de tri). Délicatement récoltés manuellement sur les coteaux, les bons raisins blancs de sauvignon nous donnent entière confiance pour l'élaboration des grandes cuvées que sont: le Maxime Silex Blanc ainsi que la côte des Monts Damnés.

En comptabilisant toute la main d'oeuvre nécessaire pour toutes les opérations pendant cette période, pas moins de 57 personnes furent mises à contribution. Les coteaux en blanc les moins pentus furent pour leur part vendangés avec une machine.

Mais la nouvelle politique de la maison est maintenant de revenir de plus en plus à des méthodes ancestrales et manuelles, abandonnant petit à petit la partie très technologique et mécanique de notre métier. C'est en respectant les plus vénérables coutumes traditionnelles de notre région que nous allons conserver au maximum tout le potentiel de notre formidable terroir.

En ce mois d'octobre, sous contrôle des températures, les fermentations se déroulent dans les meilleures conditions. Chaque jour toutes les cuves sont dégustées afin de surveiller le bon déroulement de la vinification.

Après un élevage de plusieurs mois, l'affinage se poursuivra jusqu'au printemps prochain et nous pourrons certainement vous faire découvrir avec fierté l'un des plus grands millésimes de ce début de siècle.

Revenir aux actualités

Retour en haut de page